La culture et la tradition

L'objectif fort de l'action culturelle menée à Pia depuis plusieurs années est de permettre l'accès à la culture pour tous, sans sacrifier à la qualité.

En témoignent, la variété de la programmation et des thèmes abordés. Autant d'approches aujourd'hui repérées et appréciées par un public de plus en plus fidèle.

La culture c'est aussi le respect des traditions de la langue, de la musique catalane, des danses et des fêtes traditionnelles qui sont un style de vie toujours d'actualité et fortement ancré dans la culture des pianencs.

Sant Jordi (Saint Georges)

Sant Jordi est le saint patron de la catalogne, le 23 avril, jour de sa fête, est, depuis de nombreuses années, l'une des manifestations les plus célébrées et partagées par les catalans et les catalanes. Traditionnellement ce jour là l'homme offre une rose à la femme qui lui offre un livre.

Comme toutes les traditions populaires bien enracinées, celle-ci a pour origine une légende.

St Georges terrassant le dragon par Raphaël Une des légendes les plus populaires de la Sant Jordi, raconte l'histoire d'un dragon qui terrorisait les habitants d'une ville. Pour apaiser sa fureur, ils lui offraient quotidiennement un agneau et une jeune fille, choisie par tirage au sort. Un jour le sort désigna la fille du roi qui comme le voulait la coutume, fut amenée devant le dragon. C'est alors que survint un militaire romain et chrétien nommé Jordi. En valeureux chevalier et n'écoutant que son courage, il partit en guerre contre ce méchant dragon afin de sauver la princesse. Un combat acharné s'engagea alors entre lui et le dragon qui se termina par sa victoire. Curieusement, lorsque Jordi lui trancha la tête, le sang du dragon se transforma en une pluie de roses rouges que le jeune homme offrit à sa princesse.

Depuis le XIIIème siècle l'image de Sant Jordi la plus répandue est celle qui le représente sur un cheval blanc, libérant la princesse et terrassant le dragon.

Sant Jordi appartient de tout temps à l'hagiographie (rédaction des vies de saints) et à la légende catalane, devenant le saint patron de la Catalogne lorsqu'il tua le dragon. Il incarne la victoire du savoir et de la connaissance sur l'obscurantisme. Cette conquête de la liberté s'acquiert à travers la langue, la poésie et la musique, d'où la symbolique du livre. Le sang qui se transforme en une pluie de roses rouges symbolise l'amour, d'où la symbolique de la rose.

Le 23 avril est aussi le jour anniversaire de la disparition du catalan Josep Pla, de l'espagnol Miguel de Cervantès et de l'anglais William Shakespeare. Cette date symbolique pour la littérature universelle a été déclarée " Journée mondiale du livre " par l'UNESCO en 1996, afin de promouvoir la lecture, l'industrie éditoriale et la protection de la propriété intellectuelle à travers le droit d'auteur. Notre tradition catalane a eu, dès lors, une vocation universelle.

A la croisée de tous ces symboles, le 23 avril est devenu un véritable plaidoyer pour l'échange, la connaissance, le respect et la tolérance.

Toutes ces raisons ont conduit tout naturellement, Pia Animation Culture, à associer cette fête à la culture catalane en général. Et, c'est sans fausse note que chaque année elle organise, avec les incontournables ventes de livres et de roses, une manifestation différente faite soit de musiques, soit de danses traditionnelles ou de chants catalans.

Ventes de livres et de roses Ventes de livres et de roses
Musiques, danses traditionnelles et chants catalans Musiques, danses traditionnelles et chants catalans

Focs de Sant Joan (feux de la Saint Jean)

Flamme du Canigou, flamme de l'amitié et de la tradition

Les manifestations qui précèdent et prolongent les feux de la Saint Jean, font de ce rendez-vous le point culminant d'une de nos plus belles traditions. Elles allient l'été qui arrive à celle de la nuit du solstice, où tous les feux prennent le relais du soleil.

Fortement enracinée dans la ville, " la Saint Jean " mobilise une grande partie des forces vives pianencques, ainsi que la population qui composent les assemblées joyeuses de cette nuit la plus courte de l'année.

Descendue du Canigou dans sa " lampe tempête " et portée par le Spiridon Catalan, la flamme régénératrice suit tout un cérémonial. Arrivée aux alentours de 20h30, elle est tout d'abord présentée aux doyens du village, puis avant d'être transmise à un groupe chargé de continuer le périple dans les villages voisins, elle a allumé les nombreux flambeaux fièrement brandis par les enfants des associations qui font leur entrée au stade sous les applaudissements d'un public tout acquis.

" Ramellet de bonaventura " offert à la population, embrasement de la vasque puis du feu de joie par le maire et la présidente du club des aînés, lecture du message de paix en catalan et en français, partage du pain, du vin et saucissade géante, tout est organisée pour que notre tradition soit respectée loin de toute intolérance ou xénophobie et de toute récupération partisane ou politique.

Les animations s'enchaînent avec des chants catalans, des danses traditionnelles ou des ballades de sardanes qui font danser les inconditionnels. Puis pour clore les festivités, un splendide feu d'artifice inonde le ciel de Pia d'étoiles multicolores.

01_associations
02_spectacle_1
03_spectacle_2
04_ecole_danses_traditionnelles_1
05_ecole_danses_traditionnelles_2
06_partage_pain_vin_1
07_partage_pain_vin_2
08_saucissade
09_saucissade_amitie
10_arrivee_flamme
11_embrasement_vasque
12_foc_sant_joan
13_feu_artifice_1
14_feu_artifice 2
01/14 
    bwd fwd
Missatge de la Flama del Canigó - Message de la flamme du Canigou
Focs de Sant Joan 2011 - Feux de la Saint Jean 2011